#noustoutes "est ce que tu es victime de violence?"

31/05/2020

C'est par cette question à la bouche qu'on amorce la conversation. 

Il faut identifier d'abord si la personne en face de vous est dans un conflit ou dans une violence, car dans ce cas  la justice ne doit pas avoir de conciliation  car la France a signé la convention d'Istanbul en 2014.

Tous rapports humains à deux types de relation: conflictuelle où il y a le langage où on n'a peut peur (les relations conventionnelles) et puis il y a celles où la peur règne ( les rapports violents).

Le conflit est forgé en commun dans l'écoute et la négociation; la violence est tenue par une seule personne qui amorce ou termine le processus. Dans le rapport violent, la relation est inégalitaire et atteint l'intégrité physique et morale du dominé, dans un but de détruire l'autre. Un rapport violent a comme mécanique: l'isolement, la dévalorisation, l'inversion de la culpabilité, menace et peur.

Vous avez peur? Votre cerveau est en alerte,  votre corps va bien. 

Les femmes sont majoritairement victimes de violences. En tant que femme, on doit utiliser la phrase: "je décide de..." le plus souvent possible, en amorce de tout dialogue. 

Il y a 6 types de violences: administrative, économique, psychologique, gynécologique, physiques, sexuelles.

7 violences sont hiérarchisées dans les codes juridiques français: le viol, agissements sexuels, violences "habituelles" (coups), harcèlement sexuel, injure publique sexiste, outrage sexiste, agissements sexistes.

L'outrage sexiste est très commun (article 621-1 code pénal)

L'injure non public (privé) est punit par la loi par une amende de 38€

Le harcèlement sexuel peut être reconnu par des propos et des comportements à connotation sexuels répétés et mettre la pression dès la rencontre.

Aux violences 'habituelles' (coups) peu de policiers sont formées.

Si vous êtes en face d'un individu ayant une relation violente il faut utiliser ces phrases clefs "je te crois", "tu as bien fait de m'en parler", "tu n'y es pour rien, c'est lui le coupable', "la loi l'interdit", "je peux t'aider". 

L'atteinte sexuelle (sur 5 zones fesses, sexe, bouche, sein, entre les cuisses) doit être qualifiée d'agression sexuelle.

Dans le code pénal, les mots "attouchement, frotteur, abus" n'existent pas.

Pédophilie au sens étymologique veut dire "aimer les enfants' donc non sens en juridique

Cette année #noustoutes a organisé 25 formations en vidéo conférence

Anne LAROUTIS, passeuse pour #noustoutes

Pour tout contact ou difficultés:

Mon twitter: @chapeauanne 

Twittter: @noustoutes.org

Twitter de Caroline de HAAS notre formatrice @carolinedehass